Suivez-nous

Téléchargez l'application

Catégorie : Santé

En ce début du mois de décembre, la Ville a engagé un important audit visant à évaluer la qualité de l’airintérieur des établissements scolaires ainsi que ceux de la petite enfance et des multi-accueils.

Baptisée « Mon air, ma santé », cette ambitieuse opération réalisée en partenariat avec le Réseau Environnement santé s’achèvera en novembre 2023.

Sept thématiques comme l’environnement extérieur des bâtiments ou le niveau de ventilation et d’aération seront analysées.

Contenues dans un rapport final, les conclusions de cet audit doivent donner à l’Exécutif municipal une meilleure connaissance des sources potentielles de pollution des bâtiments et de trouver les moyens de les adapter de manière à aller plus loin que les réglementations en vigueur.

Ce travail permettra parallèlement derendre à la Ville une autonomie sur la gestion de la surveillance de la qualité de l’air intérieur dans les écoles et les crèches.

 

Catégorie : Santé

Sous la houlette du Maire, Stéphane Beaudet et du conseil municipal, la Villea placé l’égalité femmes/hommes, mais aussi la lutte contre les violences faites aux femmes en tête des priorités de sa gouvernance. À côté des moments forts de mobilisation que sont la Journée internationale des droits des femmes (8 mars) et la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes (25 novembre), de nombreux dispositifs sont instaurés tout au long de l’année sur le territoire pour venir en aide aux femmes victimes.

 

Accompagnement

Plusieurs structures offrent ainsi des permanences, la possibilité d’accueils physiques en cas d’urgence ou des accueils téléphoniques. Il s’agit du Point d’Accès au Droit (PAD) et du Service d’Aide aux Victimes de la Ville, du Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF91) ainsi que l’association Femmes Solidarité 91. Ces dispositifs s’ajoutent aux appels d’urgence tels le 39 19 (ligne d’écoute nationale), le 17 (Police nationale) ou encore le 15 (Samu). Pour sa part, le Centre Hospitalier Sud Francilien (CHSF) propose une unité médico-judiciaire chargée de faciliter le lien entre les contextes violents et les procédures judiciaires pouvant y être rattachées. Cet accompagnement est proposé quelle que soit la situation de la personne, sa situation administrative, l’ancienneté ou la gravité des faits commis.

 

Sensibilisation des agents

La Ville propose également des outils à destination des acteurs locaux et des agents administratifs en contact avec le public afin de les sensibiliser. Une « fiche-réflexe » sur les violences dans le couple leur a notamment été remise. Elle aide à repérer rapidement les situations d’urgence ou d’orienter les victimes vers les structures spécialisées susceptibles de les accompagner. Simple et accessible, cette fiche se veut être une aide aux premiers réflexes à adopter pour des professionnels non spécialisés (agent de centre social, médiateur dans une association etc.)

 

Mise à disposition de logements

Des solutions d’hébergement d’urgence sont, par ailleurs, proposées par la Ville à l’association Femmes Solidarité 91 avec la mise à disposition de 2 logements pour les femmes victimes de violence et leurs enfants. Un 1er logement a déjà été livré en 2022, un second le sera en 2023.

 

Subventions aux associations

Le soutien de la Ville passe, enfin, par le renouvellement de subventions accordées aux associations dans le cadre de l’appel à projet 2022 « Lutte contre les violences faites aux femmes ». Depuis 2018, quatre d’entre elles particulièrement impliquées dans cette cause – le CIDFF91, l’Ufolep, Génération femmes et Femmes Inter-Association – Inter Service Migrants (FIA-SIM) – bénéficient d’un soutien constant.

 

Le nombre de féminicides a augmenté de 20% en France en 2021 par rapport à l’année précédente : 122 femmes ont été tuées sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint, contre 102 en 2020, selon un bilan du ministère de l’Intérieur. Début octobre, ce chiffre glaçant s’établissait à 101 homicides.

 

Contacts utiles
PAD et Service d’Aide aux Victimes : 01 60 91 07 88, Mairie annexe du Canal, 10 rue du Marquis de Raies
CIDFF91 : 01 60 78 46 30 ou contact@cidff91.org, 17 cours Blaise Pascal
Femmes Solidarité 91 : 01 70 58 93 30, 10 quai de la Borde, bâtiment A2, 2ème étage, 91130 Ris-Orangis

Catégorie : Santé

À l’approche de l’hiver, redoublez de vigilance face au risque d’intoxication au monoxyde de carbone.

Chaque année, ce gaz inodore émis principalement par les appareils domestiques à combustion cause la mort de centaines de personnes. On assiste depuis plusieurs années à une hausse des décès en Essonne.

Il convient donc de respecter certaines règles comme ne pas installer de groupes électrogènes dans des lieux clos non ventilés du type cave ou garage. Il est également important de veiller à la bonne utilisation des appareils ou chauffages d’appoints, et d’aérer votre logement ou votre maison régulièrement. Il est fortement déconseillé de se chauffer avec des dispositifs et appareils non prévus à cet effet. Enfin, veillez à faire vérifier la qualité de vos installations de chauffage et vos conduits par des professionnels qualifiés.

+ d’infos sur iledefrance.ars.sante.fr