Suivez-nous

Téléchargez l'application

Catégorie : Uncategorized

Du 3 au 16 juin, le 3ème Festival des apprentissages tout au long de la vie vous offrira un bon panorama de l’engagement du territoire d’Évry-Courcouronnes dans la démarche de Ville apprenante de l’UNESCO. La Ville, les acteurs institutionnels, économiques et associatifs  valorisent à cette occasion certaines de leurs initiatives en faveur de la transmission des savoirs tout au long de la vie. C’est le sens de cet engagement au sein du réseau mondial.

Le Festival permet de se rendre compte que les formats sont multiples et que c’est souvent en innovant que l’on parvient à toucher tous les publics. Des sciences aux pratiques artistiques, en passant par le sport, on apprend à tout âge à Évry-Courcouronnes et bien souvent en s’amusant.

Télécharger le programme complet 

Catégorie : Uncategorized

Dans le cadre de son cycle de contrôle habituel, la Chambre Régionale des Comptes (CRC) d’Île-de-France a effectué un examen de la gestion d’Évry-Courcouronnes et a publié, à la suite de celui-ci, deux rapports d’observations. Le premier concerne la gouvernance, la situation financière et le système d’information, le second la politique environnementale de la Ville.

Dans un premier temps, le juge financier constate que la création de la commune nouvelle a été une réussite et que le processus d’une « technicité élevée » et « adossé à une réalité territoriale et sociale préexistante » (Cahier n° 1, p.12) a été « respectueux des textes » (C1, p.12). De plus, la CRC remarque les investissements portés par le maire et ses équipes afin d’améliorer la ville et son expérience.

La chambre note toutefois que ces investissements seraient « trop ambitieux » (C1, p.4). Stéphane Beaudet, dans sa réponse écrite à la CRC, rappelle que la Programmation Pluriannuelle d’Investissement permet de « signifier à nos habitants, à nos partenaires privés comme publics que la capitale de l’Essonne se donne les moyens de sa transformation urbaine, écologique et sociale pour peser dans le concert francilien tout en offrant à sa population actuelle et future [d]es équipements et services de qualité » (Réponse, p.4). De fait, la CRC ne relève pas que cette ambition a, jusqu’ici, eu des effets négatifs sur la gestion budgétaire et financière de la Ville.

La CRC a également pu analyser les systèmes d’informations de la Ville et, en félicitant celle-ci pour le travail effectué permettant d’assurer leur continuité pendant la fusion tout en garantissant une protection des données personnelles des usagers et des agents, la CRC encourage le maire et ses équipes à poursuivre le lourd travail, déjà largement entamé, d’harmonisation et de sécurisation des systèmes.

Si la CRC émet, au cours des deux rapports, diverses recommandations à adopter, celles-ci concernent principalement des problématiques de ressources humaines qui n’ont pas d’effet sur la gestion de la ville et résultent, en partie, de la fin du processus de fusion. A cet égard, le maire rappelle assumer « avoir priorisé l’harmonisation de nos politiques publiques […] afin de réaliser la promesse d’un service public municipal consolidé » (Réponse p.5).

Dans son deuxième rapport d’observations, la chambre, ayant examiné spécifiquement les politiques publiques de la ville en faveur de l’environnement, note quelques irrégularités qui sont, depuis, corrigées ou en cours de correction. Cependant elle note surtout les actions prises par la municipalité pour lutter contre le changement climatique à travers plusieurs mesures concrètes comme la sortie des produits phytosanitaires, une gestion raisonnée de ses espaces verts, l’organisation de divers évènements de sensibilisation ou le développement et la promotion des mobilités douces.

Enfin, après avoir contrôlé la gestion budgétaire et financière de la ville, la CRC assure que « la situation financière est opérationnelle » (C1, p.41) et « maîtrisée » (C1, p.4) malgré un contexte inflationniste. A cet égard, le juge financier salue les mesures permettant à la Ville d’avoir une capacité d’autofinancement « très satisfaisante » (C1, p.47), notamment l’augmentation de la part communale de la taxe foncière et une gestion rigoureuse de sa section de fonctionnement, dans le but d’investir dans de nouveaux projets pour la ville et ses habitant.

La chambre se satisfait du bon taux de réalisation des différents budgets, s’établissant autour des 100 % (C1, p.44) et également du fait que la commune « présente un endettement stable » ainsi qu’une « dette sécurisée » (C1, p.55). Ce taux de réalisation démontre que la commune ne dégage de bénéfices ni n’accumule des déficits, mais qu’elle parvient à correctement, d’une part prévoir ses besoins, et d’autre part à délivrer ses projets en temps et en oeuvre.

À la suite de ces rapports positifs quant à la gestion ambitieuse et raisonnée de la ville, la Commune, le Maire et ses équipes sont confiants quant à la suite du mandat et continuent de porter des projets permettant la transformation de la Ville capitale de l’Essonne.

 

Documents à télécharger :

Dossier de presse

Rapport n°1 – Gouvernance, situation financière et systèmes d’information

Rapport n°2 – Politique environnementale et adaptation au changement climatique

Catégorie : Uncategorized

Sportifs, entraîneurs, dirigeants et bénévoles associatifs, les Trophées du Sport 2023 ont été l’occasion de réunir celles et ceux qui font vivre le sport à Évry-Courcouronnes et font briller notre territoire. Impossible de réunir tout le monde tant la pratique sportive est importante et diverse dans notre ville, mais cette cérémonie qui s’est déroulée, le 15 décembre à l’Hôtel de Ville, a permis de se réunir et de partager des émotions entre sportifs et encadrants de tous horizons et toutes disciplines. Une façon aussi pour la Ville de remercier toutes celles et ceux qui font vivre le sport tout au long de l’année grâce à leur engagement.

 

Les sportifs distingués aux Trophées du Sport 2023

 

Les lauréats des Trophées du Sport 2023, en présence d’Yvan Couvidat, Maire-adjoint en charge de la jeunesse et des sports, et de Stéphane Beaudet, Maire d’E&vry-Courcouronnes.

Photos : Lionel Antoni

Yanis MEZIANE – Athlète au SCA 2000 athlétisme

(En stage en Afrique du Sud avec l’équipe de France, Yanis Meziane était représenté lors de la cérémonie)

Après avoir pratiqué le 400m, le javelot et le triple saut et le handball, ce n’est qu’en 2021 qu’il a commencé à s’entraîner sérieusement et de se révéler aux spécialistes de l’athlétisme en remportant la médaille de bronze de championnats d’Europe U20 sur 800m.

Depuis sa progression a été constante jusqu’à accomplir une saison 2023 exceptionnelle au cours de laquelle il a réalisé 4 fois les minima aux JO demandés par la FFA et porté son record à 1’43.94 (10ème rang mondial 2023 et 6ème performance française de tous les temps).

Cette année, Yannis Mezianea également décroché le titre de champion d’Europe espoirs du 800 en Finlande et pris la 10ème place des championnats du monde de Budapest en août échouant à 1 centième de la qualification en finale tout en battant son record personnel.

Son objectif est de décrocher sa place officielle pour les JO 2024 pour y atteindre si possible la finale.

Thanh LIEM – Athlète a l’ASEC Karaté

Thanh-Liem a commencé le karaté à 5 ans, il a rejoint le club d’Evry-Courcouronnes en 2018 et est entrainé par Adrien Gautier.

On l’appelle le “Game Changer” par ses coéquipiers de club et d’équipe de France : lors des matchs à forte pression, comme pour les combats de médailles, quand la situation est mal embarquée, il arrive à sortir la technique pour scorer et reprendre l’avantage.

Citons par exemple la finale de championnat de France par équipe 2022 où il fait le dernier combat, donc décisif, il perd jusqu’à 20 secondes de la fin, il met un coup de pied et fait gagner le titre à l’équipe.

Bruno URSULET – Athlète handisport au Triathlon de L’ASE

 Bruno est un sportif aguerri malheureusement ses ambitions sportives ont été brisées en décembre 2015 lorsque qu’il a fait un AVC lors d’un entraînement avec son coach Jérôme Perrier.

Les séquelles irréversibles (immobilisation de la partie droite:  jambe et bras associés) ne vont pas pour autant l’arrêter mais seulement le diminuer… Sa convalescence a été longue mais grâce à son entourage (famille club et amis) il a su passer cette épreuve avec plus de facilité.

Depuis 5 ans, Bruno Ursulet enchaîne les compétitions sur différents épreuves handi sport aussi bien en local qu’au niveau national grâce à l’achat d’un vélo adapté et une prothèse en carbone et de son mental d’acier mais surtout sans jamais rien lâcher.

En 2022, Bruno Ursulet a fait son 1er triathlon format olympique avec son coach Jérôme qui le tracte en natation sur 1500m et le suit à vélo durant 40km, l’accompagne à pied sur 10km. 

Les Pharaons Evry – Baseball/Softball de l’ASE

Entraîné par Aurélie Bacelon et Daniel Joly, l’ équipe des Pharaonnes âgées essentiellement entre 16 et 25 ans ont commencé en 2017, en remportant les barrages d’accès à la division 1 de softball. Dès leur 1ère saison en 2018 elles termineront finalistes de la compétition.

C’est en 2021 que l’équipe remporte son 1er titre de championne du Challenge de France. Dans cet élan, en 2022, les Évry-Courcouronnaises remportent leur 1er titre de championne de France et surtout remporte la coupe d’Europe des clubs et à domicile devant et avec ses supporters.

En 2023, elles réitèrent avec le titre pour le Challenge de France et les 3 récompenses individuelles et clôture de saison vice-championnes de France.

Nabil HADIM – Athlète Art du déplacement (ADD)

Nabil a commencé l’Art Du Déplacement à 14 ans, il a aujourd’hui 27 ans. Son évolution dans le monde de l’ADD a dépassé les frontières. Nabil est devenu en quelque temps acrobate, acteur, model sportif. On peut le retrouver dans des publicités télévisées pour des grandes marques, sur des plateaux de télévision comme Danse avec les stars, Incroyable talents , Ninja Warrior ou encore Eurovision.

Nabil Hadim réalise aussi des doublures de film comme pour Athena, le film de Romain Gavras qui a été tourné au Parc aux Lièvres.

Delphine BENOUAICH – MMA – Fight Industrie

Championne de France 2018 et 2019 de Grappling, puis 3e au championnat d’Europe 2019, Delphine Benouaich est montée sur la 3e marche du podium au championnat d’Europe et du monde de MMA en 2022.

Delphine Benouaich a été récemment finaliste au championnat du monde amateur et elle ambitionne aujourd’hui”huit de devenir professionnelle.

Inaya PHANOR – COC Boxing

Inaya Phanor est seulement âgée de 13 ans et n’a que deux ans de pratique de kick boxing derrière elle.

Ses résultats sont déjà impressionnants :

vice-championne Ile de France (IDF) kick boxing en 2022.

championne IDF en kick boxing 2023 qualifiée pour les championnats de France.

championne IDF en full contact 2023 qualifiée pour les championnats de France.

Christian FRANCE

(Représentée lors de la cérémonie par le président du COC tennis)

Raphael MONROSE – Président de l’Evry FC (Football)

Déjà à l’AS EVRY en 1978, Raphaël Monrose est devenu le président du VESC à sa création, en 1997. Les deux clubs fusionnent en 2012, il est alors élu vice-président du EVRY FC. En 2017 il devient président. En 2022, il redevient co-président pour préparer la transmission de cette fin d’année.

Raphaël Monrose a été agent d’équipement à la direction des sports de la Ville. Il s’est beaucoup engagé dans des actions sociales et auprès des jeunes de la ville.

Djamel DOBALLAH : SCA 2000 EVRY HANDBALL

Habitant d’Evry de longues dates, Djamel Doballah est au club depuis 2008 et la fin de sa carrière de joueur. Il passe alors tous ses diplômes pour devenir entraineur et gravit les échelons pour atteindre le niveau 5.

Djamel se spécialise sur la filière féminines et les résultats ne tardent pas à venir. La saison 2020/2021 lui a permis de qualifier pour la première fois notre équipe -17 filles pour le championnat de France. Après une interruption en raison de la crise Covid, la saison suivante est enfin complète, permettant à nos jeunes de s’aguerrir au championnat de France U 17 en terminant en milieu de tableau.

Avec les seniors féminines issue des catégories jeunes du club, l’entraineur réussit en trois ans à les amener d’Excellence régionale à la Nationale 2 avec l’ambition, dans deux ans, d’accéder à la Nationale 1, antichambre de la division 2 et 1 professionnelle.

Méline NLOGA – Chargée de communication Corsaires EVRY (Foot US)

Méline Nloga est une jeune apprentie en Mastère Direction artistique qui travaille chez Kodak comme graphiste. Céline met son temps libre à profit en proposant de la création de contenu pour le club des Corsaires d’Evry, club qu’elle a rejoint en 2020 et où elle y pratique du flag football et du football américain.

Entre autres supports de communication, Méline réalise une web série à retrouver sur la chaîne YouTube des Corsaires d’Evry.

Marielle SUCHET – Directrice du Service Universitaire des Activités Physiques et Sportives (SUAPS) Evry

(Représentée lors de la cérémonie)

Enseignante à l’Université d’Evry (UEVE) depuis 21 ans, Marielle Suchet a contribué activement à la mise en place des Unités d’Enseignement Libre (UEL) de pratiques sportives dans le cadre de la réforme du LMD. Ces enseignements, déclinés dans un projet pédagogique en une quarantaine d’activités, permettent à chaque étudiant d’acquérir des savoirs relationnels et comportementaux au service de sa réussite professionnelle.

Directrice depuis 2003, Marielle Suchet a œuvré pour que le Service Universitaire des Activités Physiques et Sportives (SUAPS) soit une structure au service de l’étudiant et du projet d’établissement. Elle a mené de nombreux projets en partenariat avec les acteurs du territoire, comme le projet « Mont-Blanc » qui a permis à 16 personnes de l’Université, des grandes écoles du territoire et de la Mairie de monter au sommet du Mont-Blanc, en 2016.

Depuis 2021, Marielle Suchet st notamment investie dans la mission « Campus durable » sur la ville.

Fabien TINOT – Chef de service des équipements sportifs

Fabien Tinot a intégré les services municipaux en octobre 1982. Durant cinq années, Fabien est d’abord agent au gymnase Thoison. Il passe ensuite au gymnase des Loges, avant d’entrer dans les années 2000 sur un poste technique. Il occupe un poste d’adjoint durant quatorze ans, avant de devenir chef de service des équipements sportifs, poste qu’il occupe depuis une quinzaine d’années maintenant.

Cet ancien tennisman et footballeur sait remplir de bonne humeur les journées de ses collègues.  Comme dirait Fabien, “à plus tard, dans le placard”.

 

 

 

 

 

 

Catégorie : Uncategorized

La Ville souhaite accompagner le développement des activités liées à Genopole. Il est ainsi envisagé d’ouvrir à l’urbanisation le site «Sofinco», rue du Bois Sauvage, afin d’accueillir des bâtiments d’activités. Ce choix s’inscrit dans une dynamique plus large de reconfiguration du nord du territoire.

Pour permettre la mise en œuvre du projet, la Ville doit actualiser son Plan Local d’Urbanisme (PLU) approuvé en 2019. L’objectif est notamment d’encadrer la qualité des futurs aménagements sur ce site. Après une phase de concertation organisée au printemps 2022, la Ville ouvre l’enquête publique sur la déclaration de projet valant mise en compatibilité du PLU.

L’enquête publique est l’occasion pour les habitants de consulter le dossier, de consigner ses observations et de rencontrer le commissaire-enquêteur.

 

Du 18 septembre au 18 octobre 2023 en Mairie annexe de Courcouronnes Centre

L’enquête publique se déroulera à la Mairie Annexe de Courcouronnes Centre (2 rue Paul Puech à Évry-Courcouronnes) du 18 septembre au 18 octobre 2023 aux heures et jours d’ouverture soit du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 13h30 à 17h.

M. le Commissaire Enquêteur recevra en mairie les jours suivants :

 

Consulter le dossier et formuler ses observations

Pendant toute la durée de l’enquête, un dossier sera mis à disposition du public en Mairie Annexe de Courcouronnes Centre. Le public pourra consigner ses observations sur le registre d’enquête qui sera tenu à sa disposition.

Les observations peuvent également être transmises :

 

Consulter l’arrêté du Maire relatif à l’ouverture et à l’organisation de l’enquête publique sur le projet de Déclaration de Projet valant mise en compatibilité du PLU de la commune d’Évry-Courcouronnes

 

Consulter le dossier complet de l’enquête publique

Note de présentation

Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD)

Orientations d’Aménagement et de Programmation (OAP)

Zonage PLU

Zonage PLU Nord

Règlement

Procès-verbal d’examen conjoint des Personnes Publiques Associées (PPA)

Evaluation environnementale

Mémoire en réponse à l’avis de la MRAe

 

Documents administratifs

Décision de désignation commissaire enquêteur

Arrêté du Maire

Attestation de parution

Avis d’enquête publique

Bilan de la concertation

Délibération du Conseil municipal relative à la concertation

Délibération du Conseil municipal relative à la prescription d’une procédure de déclaration de projet valant mise en compatibilité du PLU de la Commune historique d’Evry

 

Catégorie : Uncategorized

Pour qui ?

Tous ceux qui bénéficient ou souhaitent bénéficier de prestations municipales payantes au cours de l’année scolaire 2023/2024, comme la restauration scolaire, les accueils périscolaires et de loisirs, les stages et les mercredis sportifs, les séjours, les classes de découverte, les cours de l’école des arts et les activités des maisons de quartier-centres sociaux.

Quand ?

Entre le 1er août et le 13 octobre 2023.

Pourquoi ?

Pour profiter de tarifs calculés en fonction de vos ressources. Sans calcul du quotient familial, le tarif le plus haut s’applique automatiquement.

Comment ?

En quelques clics et en 5 minutes sur votre espace personnel de la plateforme numérique « Portail des Services en ligne ».

Munissez-vous des pièces justificatives suivantes :

• Avis d’imposition 2023 sur les revenus 2022 ou avis de situation déclarative (pour chaque représentant du foyer fiscal)

• Attestation de paiement de la CAF datant de moins de 3 mois pour les bénéficiaires de la CAF

Près de 70% des familles ont déjà créé leur espace personnel. Si ce n’est pas votre cas, rendez-vous sur le « Portail des Services en ligne », cliquez sur « Créer un compte » et suivez les indications. Si vous souhaitez vous faire accompagner, des conseillers numériques sont présents à l’Hôtel de Ville et peuvent vous aiguiller.

Plus d’infos :

GUICHET FAMILLE

Hôtel de Ville – Place des Droits de l’Homme et du Citoyen
• Lundi de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30
• Mardi de 13h à 16h30
• Mercredi de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30
• Jeudi de 9h à 12h et de 13h30 à 18h30
• Vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30

Tél. : 01 60 91 07 00

Catégorie : Uncategorized

On le sait bien, les rentrées scolaires sont très chargées pour les familles. C’est pourquoi, la Ville vous propose dès à présent de faire les démarches utiles pour que les enfants soient accueillis dans les meilleures conditions au sein des structures municipales.

Attention ! À partir de septembre 2023, tout repas ou toute journée non réservé sera facturé 50% plus cher.

  • Pour l’accueil du matin ou du soir, avant et après l’école
    Vous n’avez aucune démarche à faire. Il suffit de prévenir l’équipe d’animation ou le professeur.
    Pour en savoir plus sur ce service, cliquez ici.

 

  • Pour la restauration scolaire les jours d’école
    Réservez les repas de votre enfant avant le 20 août pour le repas de la rentrée depuis le portail des Services en ligne
    Pour en savoir plus sur ce service, cliquez ici.

 

  • Pour les accueils de loisirs et repas du mercredi
    Réservez les jours d’accueil et les repas avant le 22 août pour le mercredi 6 septembre depuis le portail des Services en ligne
    Pour en savoir plus sur ce service, cliquez ici.

 

  • Pour les accueils de loisirs des vacances scolaires
    Réservez les jours d’accueil et les repas entre le 20 septembre et le 11 octobre pour les vacances de la Toussaint depuis le portail des Services en ligne
    Pour en savoir plus sur ce service, cliquez ici.

 

 

 

 

  • Pour payer le tarif adapté à vos ressources dès la rentrée
    Faites calculer votre Quotient Familial par nos services sur le portail des Services en ligne ou à l’Hôtel de Ville entre le 1er août et le 13 octobre

 

Toutes les démarches à effectuer par les familles sont détaillées dans une pochette distribuée d’ici la fin de l’année à l’ensemble des élèves des écoles primaires de la Ville. Pour la feuilleter, cliquez ici.

Catégorie : Uncategorized

Depuis ces dernières années, la Ville d’Évry-Courcouronnes développe une politique d’accueil de tournages. Un service dédié, le bureau d’accueil des tournages est ainsi là pour encadrer et accompagner les productions, notamment dans leurs recherches de décors. Ce service a permis à de nombreux films, séries, clips ou publicités d’être tournés sur le territoire.

 

Pour le film Petites mains, réalisé par Nessim Chikhaoui, Albertine Productions recherche des lieux de tournage :

 

Environ 80m2 ou plus avec les pièces suivantes :

cuisine séparée proche du salon, salon – salle à manger (min 30m2), 2 à 4 chambres. Pas de murs blancs, du papier peint serait l’idéal, ou peinture colorée.

Tournage 1 jour et demi les 5 et 9 mai 2023

 

2-3 pièces (min 35 m2 – idéal 50m2) cuisine séparée, salon, salle de bain, petite chambre ou réserve (assez grande pour y mettre un matelas 1place).

Pas trop chargé en meuble et déco ni trop vieille ni trop moderne.

Tournage 2 jours les 2 et 3 mai 2023

 

Recherche un vrai cabinet accessoirisé (infirmerie, cabinet de médecin, d’infirmier…) on imagine qu’il est dans un lieu administratif : dalles au plafond, plutôt impersonnel.

Tournage une demi-journée le 10 mai 2023

 

Les personnes intéressées peuvent envoyer par mail au plus vite, des photos et descriptif de leur appartement (surface totale, surface salon-salle à manger, surface cuisine, étage, nombre de pièces, adresse…)  à l’adresse suivante : reperagesvm@gmail.com

 

Réponse souhaitée sous 15 jours à compter de la publication.

Catégorie : Uncategorized

La Bibliothèque américaine à Paris en intervention au collège des Pyramides

Jeudi 13 octobre, la Bibliothèque américaine à Paris a posé ses livres à Évry-Courcouronnes, précisément au collège des Pyramides. Les équipes ont animé trois ateliers réalisés en anglais : deux ateliers d’écriture et un atelier « échange avec un expert » avec le chercheur Juan Pablo Arellano.

Cette action culturelle hors les murs de la bibliothèque américaine est conduite en partenariat avec l’ambassade des Etats-Unis en France. Baptisé “On The Road”, ce projet de bibliothèque itinérante fait référence au célèbre roman de Jack Kerouac “Sur la route”.

La directrice de la Bibliothèque américaine, Audrey Chapuis, explique que “l’un des objectifs du projet est d’aller à la rencontre de nouveaux publics et, au-delà, de créer du lien avec les participants de tous âges”.

La tournée “On The Road” a démarré l’été dernier. Seule une dizaine de villes des Hauts-de-France et de l’Île-de-France ont pu en bénéficier.

Catégorie : Uncategorized

Alors que le film Athena réalisé par Romain Gavras et co-écrit par Ladj Ly (Les Misérables) sort, le 23 septembre, sur Netflix, c’est tout un quartier d’Évry-Courcouronnes qui se souvient de la formidable aventure vécue, à l’été 2021, lorsque l’équipe du film a investi le Parc aux Lièvres pour y tourner l’essentiel de ce long-métrage événement.

De hauts immeubles répartis autour d’une dalle, qui elle-même domine la rue en contrebas, le décor du film Athena est planté. La dalle du Parc aux Lièvres, telle un château fort des temps modernes est donc l’environnement principal du dernier long-métrage de Romain Gavras. Le réalisateur a profité du fait que le site était déjà vidé de la plupart de ses habitants pour y tourner son film. En effet, le quartier fait l’objet d’un important programme de rénovation urbaine qui comprend la démolition de la dalle et de plusieurs immeubles attenants, et dont les travaux démarrent en 2023.

 Interview de Romain Gavras, réalisateur du film Athena

Romain Gavras posing in Venice during the Venice Film Festival 79 in September 2022

 

« Il y a eu beaucoup d’amour derrière la caméra, même si devant la caméra on faisait la guerre. »

Pourquoi était-ce important d’organiser la première projection du film Athena en France à Évry-Courcouronnes ?

Romain Gavras : « Après Venise où a eu lieu la première projection internationale, c’était important pour nous de venir remercier les gens du quartier du parc aux Lièvres, d’Évry-Courcouronnes et de la Mairie, en faisant cette première projection en France.

L’équipe du film est restée plusieurs mois dans ce quartier d’Évry-Courcouronnes. Comment avez-vous été accueillis par les habitants ?

Romain Gavras : On est resté quatre ou cinq mois dans le quartier car il y a d’abord eu beaucoup de préparations avant le tournage qui s’est déroulé l’été 2021. On a répété pendant deux mois, tourné pendant 52 jours et on a beaucoup préparé le film avant les répétitions. En fait, on s’est installé dans le quartier environ d’avril à octobre. Ce n’est pas courant pour un tournage. Mais, j’aime beaucoup préparer mes tournages et ce film nécessitait, par sa grammaire visuelle, beaucoup de préparations parce que ce sont des longs plans très orchestrés. Il fallait aussi être sur place, pour être avec les habitants, expliquer à tout le monde ce qu’on allait faire et recruter un grand nombre de personnes dans le quartier pour de la figuration, des petits rôles, des personnes à la décoration, à la régie, à la sécurité et un peu partout. On a fait le casting sur place en même temps qu’on préparait le tournage. On a vraiment investi le quartier. Le local caméras était dans l’ancienne boulangerie, le local VFX (Ndlr : effets spéciaux) dans l’ancienne agence ANPE, on a investi le quartier un peu comme un studio de cinéma.

Est-ce qu’il y a un intérêt à travailler comme cela, dans la durée avec les habitants d’une ville et d’un quartier ?

Romain Gavras : Je pense que oui. D’abord, il faut le dire, quand on fait un tournage il y a beaucoup de nuisances. C’est éprouvant pour les gens qui habitent là donc il faut que tout le monde soit d’accord et main dans la main avec nous. C’était aussi important pour nous de travailler avec les personnes qui vivent ici. On avait vu pas mal de décors de cités vides en France, mais cela ne m’intéressait pas parce qu’il n’y avait aucune vie sur laquelle s’appuyer. Ce n’était vraiment pas l’idée pour ce film.

Vous semblez garder un excellent souvenir de ce tournage ?

Romain Gavras : Je garde un excellent souvenir, c’est vrai. Dabord, Monsieur le Maire a accepté qu’on tourne ici. Il faut le dire, c’est beaucoup plus facile de refuser un tournage comme celui-là, quand on reçoit le script qui peut être très « casse-gueule » pour une mairie et des élus. Accepter, c’était courageux. Et, je garde un très bon souvenir de l’aventure humaine qu’on a vécue avec les habitants et avec l’équipe du film. Derrière la caméra, entre l’équipe, les habitants, la Mairie, il y a eu beaucoup d’amour. On est restés très longtemps ensemble. Des liens d’amitié se sont créés avec certaines personnes. Donc je dirais qu’il y a eu beaucoup d’amour derrière la caméra, même si devant la caméra on faisait la guerre.

Est-ce que vous pensez avoir susciter des vocations pour les métiers du cinéma ?

Romain Gavras : Je le dis parfois un peu rigolant, mais c’est vrai que nous avons formé énormément de monde. À la fin du tournage, tout le monde était très éduqué à la manière de tourner un film, de la figuration aux régisseurs qui vont bloquer les accès au site de tournage, à toute l’infrastructure que peut représenter un tournage.

Était-ce le décor idéal pour le film Athena ?

Romain Gavras : C’était le décor idéal pour ce film, mais au-delà de cet aspect important,  il est assez rare qu’il y ait une expérience humaine aussi intense. Je sais que toute l’équipe va garder un excellent souvenir de ce tournage.

 

4 500 cachets d’acteurs et de figurants

C’est tout le quartier du Parc aux Lièvres qui s’est animé avec ce film. Certains jours, jusqu’à 400 acteurs, figurants et techniciens étaient présents. Le tournage s’est déroulé de juillet à septembre 2021, et c’est sans compter les répétitions, les repérages et autres préparatifs qui ont commencé dès le printemps. Pendant plusieurs mois, la dalle du Parc aux Lièvres a ainsi vécu à l’heure du cinéma. Les habitants du quartier et plus largement d’Évry-Courcouronnes ont été (très) nombreux à prendre part à l’aventure du film. Environ 4 500 cachets d’acteurs et de figurants ont été recrutés quasi-exclusivement dans la ville, via les Maisons de quartier notamment.

Derrière la caméra, aussi, les habitants ont été très impliqués. Il faut dire qu’il n’est pas si habituel d’investir, quotidiennement et pendant une période aussi longue, un quartier pour les besoins d’un tournage. En régie, à la sécurité, au décor, entre autres, les besoins étaient importants et la société de production (Iconoclast) a pu s’appuyer sur les ressources locales. Les habitants ont découvert de nombreux métiers et des vocations sont nées pour certains.

Des retombées positives sur l’économie locale

Le tournage du film Athena a également eu un impact positif sur le plan économique. Traiteur, boulangerie, pharmacie, chauffeurs VTC… Les retombées directes et indirectes sur l’économie locale sont nombreuses et parfois inattendues – estimées à près de 1,5 million d’euros.

Avant de connaître de grandes transformations, le quartier du Parc aux Lièvres a ainsi partagé une aventure unique. Un été 2021 qui restera dans la mémoire et l’histoire de ce quartier historique de la Ville nouvelle d’Évry. Pour le meilleur et, disons-le, parfois pour le « moins agréable » lorsqu’il s’agit des nuisances générées par le tournage. Ceux qui ont vu Athena mesurent l’ampleur de ce qui s’est joué sur cette dalle du Parc aux Lièvres.

Une projection privée pour remercier les habitants

Le Parc aux Lièvres, c’est un peu le héros discret d’Athena. Et, c’est sans doute la raison pour laquelle Romain Gavras et son équipe ont réservé la première projection du film en France aux Évry-Courcouronnais. Une projection privée qui s’est déroulée, le 6 septembre, au CGR, et à laquelle étaient conviés toutes celles et ceux qui ont contribué, de près ou de loin, au tournage du film. Une façon de remercier les habitants pour leur participation et leur accueil salué de tous.

L’équipe du film se souvient… Témoignages

Interviews réalisées lors de la projection privée du 6 septembre, à Évry-Courcouronnes

Ladj Ly, co-scénariste du film Athena
Dali Benssalah, comédien dans le rôle d’Abdel
Ouassini Embarek, comédien dans le rôle de Mokhtar
Alexis Manenti, comédien dans le rôle de Sébastien

Making of du film en réalité virtuelle

Réalisé par Florian Kuenemann du collectif BKE Coop

Diffusion en exclusivité à Évry-Courcouronnes à l’aide de casques VR (réalité virtuelle)

Installée sur le quartier du Parc aux Lièvres depuis quinze ans, la société de production BKE a obtenu un accès privilégié au tournage et propose aujourd’hui la découverte en exclusivité, à Évry-Courcouronnes, de son making of VR. D’une durée de 13 minutes, il emmène le spectateur à 360° au cœur du tournage. L’occasion de se plonger en immersion au milieu du plateau, pendant que se tournent quelques-unes des scènes les plus iconiques du film. Le making of vous propose également des témoignages de Romain Gavras, de son assistant-réalisateur et de nombreux habitants de la ville qui ont participé au tournage.

 

À la Micro-Folie (Centre commercial Evry2)

  • Avant-première

Vendredi 30 septembre, de 16h à 19h

 

  • Diffusion du making of en accès libre , sans réservation

Du 3 au 8 octobre, aux horaires d’ouverture

 

À bord du VR Bus piloté par BKE Coop et Culture 360

 

  • Devant la Maison de quartier des Champs Elysées (Place Troisdorf)

Mardi 4 octobre, de 16h30 à 18h30

 

  • Place des Droits de l’Homme et du Citoyen

Jeudi 6 octobre, de 12h à 14h

 

  • Devant la Maison des Services Publics Gisèle Halimi (rue George Sand)

Jeudi 6 octobre, de 16h30 à 18h30

 

  • Devant la Maison de quartier Evry-Village (place Général De Gaulle)

Vendredi 7 octobre, de 16h30 à 18h30

Photos du tournage, été 2021, quartier du Parc aux Lièvres

Copyright : Netflix