Suivez-nous

Téléchargez l'application

Catégorie : Vie municipale

Mise en place d’une démarche de sobriété énergétique, lancement d’un nouveau marché pour la restauration collective, renouvellement du Conseil citoyen local de la laïcité, attribution d’une subvention exceptionnelle à l’Association Française contre la Myopathie, participation au financement de projets pour lutter contre les violences faites aux femmes… autant de sujets à l’ordre du jour du Conseil municipal qui s’est tenu ce jeudi 13 octobre.

L’Exécutif municipal plus que jamais engagé pour construire un monde plus économe en ressources

Alors que le gouvernement présentait son plan de sobriété énergétique le 6 octobre dernier, la séance s’est ouverte par une communication du maire pour présenter les économies d’énergie mises en place l’échelle du territoire. Mesure phare, la baisse du chauffage de 2°C concernera l’ensemble des sites administratifs, les structures de proximité, les écoles et les gymnases, à l’exception des lieux d’accueil du jeune enfant et du Centre municipal de santé. La Ville multiplie, par ailleurs, les actions pour ralentir la consommation d’énergie : remplacement des luminaires par des LED et, plus encore, rénovation énergétique des bâtiments, dont les écoles avec la mise en place de travaux urgents d’isolation et la planification d’investissements sur le long terme.

 

La mise en place d’une nouvelle offre de restauration collective plus durable à compter du 1er janvier 2023.

Engagée dans un service commun de restauration collective avec 11 autres communes, la Ville a, dès juillet 2022, exprimé son souhait d’assurer la gestion en direct des prestations de restauration scolaire, extrascolaire et de livraison à domicile. Aussi, le Conseil municipal a voté ce jeudi 13 octobre la sortie de cette mutualisation. Avec le lancement d’un nouveau marché à compter du 1er janvier 2023, l’Exécutif municipal entend améliorer la qualité des repas servis et diversifier l’offre avec l’introduction d’un repas sans viande dans les restaurants scolaires ou d’un repas sans sel, pour les séniors notamment. Ce choix traduit sa volonté de faire de la restauration collective un levier de la transition écologique. Ainsi, il fait le pari qu’une offre plus qualitative et plus diversifiée permettra de lutter durablement contre le gaspillage alimentaire tandis que le choix d’un repas non-carné contribuera à ralentir la demande en viande, dont on sait combien la production en grande quantité a un impact majeur sur le réchauffement climatique, la déforestation et la consommation d’eau.

 

Le renouvellement du Conseil citoyen local de la laïcité

En 2016, la Ville adoptait son pacte laïc républicain (PLR) et se dotait, dans la foulée, d’un Conseil citoyen local de la laïcité. Renouvelée tous les deux ans, cette instance citoyenne a pour mission de promouvoir et de renforcer la culture du dialogue considérée comme le fondement du vivre-ensemble. Ce jeudi 13 octobre, le Conseil municipal a désigné, sur proposition du maire, les 13 nouveaux membres issus de la société civile qui composeront le Conseil citoyen local de la laïcité pour les deux prochaines années.

 

La poursuite du partenariat avec l’Association Française contre les Myopathies

La Ville est fière d’accueillir sur son territoire l’Association Française contre les Myopathies, dont le rôle dans la recherche contre les maladies génétiques rares est reconnu par tous et toutes, notamment grâce à son événement grand public : le Téléthon, dont la prochaine édition aura lieu les 2 et 3 décembre prochains à Évry-Courcouronnes et dans toute la France. Le Conseil municipal a décidé de renouveler son soutien à cet acteur de premier plan, en lui versant une subvention exceptionnelle de 8000 €, en plus d’un prêt de matériel et de la mise à disposition d’un réseau d’affichage. Implantée depuis le début des années 1990 sur le territoire, l’Association Française contre les Myopathies pilote un des laboratoires phares de Génopole, ce cluster dédié aux biotechnologies, inauguré en 1998.

 

La lutte contre les violences faites aux femmes, une priorité pour la Ville

Parce que la lutte contre les violences faites aux femmes au sein du couple est un enjeu de société mais aussi une urgence de santé publique, le Conseil municipal a, pour la 5e année consécutive, attribué les subventions dans le cadre de l’appel à projets pour lutter contre les violences faites aux femmes, doté d’une enveloppe de 10 000 €. Cette subvention s’inscrit en complément d’autres aides accordées par la Ville aux acteurs de terrain du secteur.

 

 

 

 

Catégorie : Vie municipale

La laïcité vous intéresse ? Vous souhaitez promouvoir la liberté de conscience et l’égalité entre les différentes convictions religieuses ? Vous aimeriez discuter de ces thématiques et travailler autour des discriminations liées aux croyances, ou non croyances, avec d’autres habitants et acteurs du territoire ? Intégrez le Conseil Citoyen Local de la Laïcité (alias le 2C2L) !

La Ville a mis en place ce conseil dès 2016 pour aider les élus municipaux à mieux connaître les enjeux en matière de laïcité sur le territoire et instaurer un dialogue avec les habitants à ce sujet. Fin 2021, un diagnostic territorial sur les discriminations opéré avec le laboratoire de sociologie de l’Université d’Évry a non seulement permis de compléter les travaux du 2C2L mais a aussi révélé la présence d’inégalités et de discriminations vécues et ressenties par les personnes en raison de leurs pratiques religieuses.

Qu’est-ce que la laïcité pour les Évry-Courcouronnais ? Comment est vécu ce principe au quotidien ? Pourquoi certaines personnes se sentent-elles discriminées en raison de leurs croyances ? Composé uniquement de citoyens engagés, le 2C2L cherche à répondre à ces questions en interrogeant des acteurs du territoire et en ouvrant des espaces de dialogue, toujours dans une logique de respect de chacun.

D’un point de vue pratique, le 2C2L se réunit en plénière 5 à 10 fois par an, en fin de journée, en fonction de ses besoins, auquel s’ajoute la participation à des actions (groupes de travail, débat…) en fonction des disponibilités de chacun.  Le mandat de ses membres est d’une durée de 2 ans. Pour plus de détails sur ce Conseil et son fonctionnement, vous pouvez consulter ses statuts et son règlement intérieur.

Si cela vous intéresse, il vous de remplir le formulaire ci-après avant le 11 septembre 2022.

Il vous reste une question ? N’hésitez pas à vous adresser à

lutte.discri@evrycourcouronnes.fr ou au 01 60 91 61 33.

Catégorie : Vie municipale

Le Point d’Accès au Droit de la ville d’Évry-Courcouronnes lance un appel à candidature concernant les postes d’écrivains public. Ce statut bénévole consiste à recevoir les usagers afin de les aider dans la rédaction de courriers, d’actes administratifs en lien avec les institutions, les particuliers, associations ou les entreprises privée.

 

Labellisé depuis novembre 2007, le Point d’Accès au Droit souhaite ainsi renforcer cette équipe de professionnels d’écrivain public qui constitue en tout une vingtaine de professionnels (avocats, juristes, Défenseur des Droits…) au sein de notre structure.

Si vous êtes intéressés, vous pouvez nous adresser votre candidature par mail ou courrier en y joignant lettre de motivation et CV :

à corinne.mercadal@evrycourcouronnes.fr
ou Mairie d’Évry-Courcouronnes, Place des Droits de l’Homme et du Citoyen, 91080 Évry-Courcouronnes.