Suivez-nous

Téléchargez l'application

Pyramides une nouvelle ambition

Améliorer la vie quotidienne des habitants en leur offrant un cadre de vie plus agréable, voilà l’ambition de la Ville d’Évry-Courcouronnes pour le quartier des Pyramides. Depuis 2006, c’est une action globale de rénovation urbaine qui est menée pour faire respirer le quartier, l’ouvrir sur la ville et lui donner un coup de jeune.

Un quartier en mutation

Lancé en 2001, le programme de rénovation urbaine des Pyramides, porté par la municipalité, la Communauté d’Agglomération Grand Paris Sud et l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine (ANRU), n’a qu’un but : améliorer le quotidien des habitants en ouvrant ce secteur au reste de la ville. Et sa physionomie a bien changé en une dizaine d’année. Entre rénovations, restructurations, démolitions, réaménagements et réhabilitation, le panorama a profondément été transformé.

Un nouveau Programme de renouvellement urbain intégrant le périmètre Pyramides Bois Sauvage est actuellement en cours d’examen par l’ANRU. La position de l’Agence est attendue au cours du 1er trimestre 2021.

Les travaux avancent

Dix années de travaux ! Rassurez-vous, le chantier avance. Au quotidien, la Ville et l’équipe municipale, conscientes de la compréhensible impatience des habitants du quartier mettent tout en œuvre afin que les opérations touchent à leur but.

Rénovation du revêtement rue Bonaparte, réaménagement de la rue des Pyramides, création des espaces verts et installation des éclairages publics de la place Salvador Allende, réaménagement et démolition partielle de la dalle des Miroirs, d’ici la fin de cette année, c’est un quartier plus agréable à vivre qui prendra forme.

Les objectifs du projet

– Achever et hiérarchiser le réseau des voiries existant pour désenclaver et structurer le quartier. Il s’agit d’assurer un fonctionnement urbain cohérent à l’échelle du quartier et de ses liaisons avec le reste de la ville.
– Rendre plus lisible le quartier en termes de déplacements tous modes et d’image, par la valorisation du réseau de transports en commun en tant qu’élément participant à la vie du quartier grâce à la mise à niveau du site propre, et le renforcement et la hiérarchisation des liaisons piétonnes et le réaménagement des espaces publics dont les espaces verts.
Ce double objectif garantira également la lisibilité des espaces publics et en assurera une meilleure gestion.
– Renouveler le cadre bâti et l’offre de logements
– Relocaliser les équipements publics pour assurer un meilleur service rendu aux habitants et une meilleure insertion urbaine.
– Reconstruire une offre économique en s’appuyant sur le dispositif Zone Franche Urbaine.

Les miroirs aussi

Grâce aux fonds accordés par l’ANRU, le secteur des Miroirs a aussi bénéficié d’une rénovation (36 M€) avec la démolition du Foyer Adoma et des bureaux afin de transformer la dalle des Miroirs en une passerelle piétonne. La station de bus Les Miroirs a été restructurée pour accueillir le futur T Zen 4.

Malgré les difficultés liées à la situation sanitaire mais aussi aux conditions météorologiques hivernales moins favorables, le chantier du secteur des Miroirs s’est achevé au mois de décembre 2020.

Passerelle des miroirs

Les espaces publics, la passerelle ainsi que les voies de circulation sont désormais accessibles à tous. Une transformation débutée en 2018 pour moderniser, sécuriser et ouvrir ce secteur situé au cœur du quartier des Pyramides.

Station de bus des Miroirs rénovée et nouvelles aires de loisirs végétalisées ont donc vu le jour après la démolition complète de la dalle et d’une partie du parking Est, compensée par la création de 25 nouvelles places de stationnement.

L’espace public, maintenant plus convivial et toujours agrémenté des stalagmites en mosaïque bleue, est surmonté d’une passerelle pour faciliter la circulation piétonne vers la rue Desaix.

De nouvelles accessibilités, notamment pour les personnes à mobilité réduite, ont été créées afin de relier l’allée des Dragons à la passerelle et au nouvel espace public.

Téléchargements