Suivez-nous

Téléchargez l'application

Catégorie : Sécurité

Évry-Courcouronnes est ville-étape du Relais de la Flamme des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. Lundi 22 juillet est un jour historique pour notre territoire et le public est attendu nombreux pour participer à cette grande fête.

 

Relais de la Flamme lundi 22 juillet : une grande fête

Horaire du Relais de la Flamme :

 

 

Des manifestations festives le long du parcours

 

Sécurité

Les porteurs de la Flamme sont accompagnés d’une équipe de sécurité et un convoi de véhicules les précède et les suit. Il est interdit de traverser la rue au moment du passage du convoi et d’approcher les porteurs de la Flamme. Le public est donc invité à voir passer le Relais de la Flamme en restant à distance sur le trottoir et dans les zones délimitées.

L’usage de drone est formellement interdit.

Stationnement et circulation : des mesures exceptionnelles

À événement exceptionnel, mesures exceptionnelles. Le stationnement et la circulation seront modifiés pour permettre le passage de la Flamme. Mieux vaut l’anticiper.

 

Mesures exceptionnelles le long de l’itinéraire du Relais de la Flamme

Sortie possible des véhicules stationnés en zone fermée à la circulation, jusqu’à 17h, puis uniquement aux véhicules de secours.

 

Interruption de service sur le Tram T12

 

Télécharger le spécial Passage de la Flamme Olympique

 

Télécharger le plan du parcours de la Flamme :

zones ouvertes au public, festivités, mesures liées au stationnement et à la circulation

Catégorie : Sécurité

Évry-Courcouronnes se mobilise contre les rixes.

Ces dernières semaines, plusieurs jeunes ont été impliqués dans des drames en France, et tout particulièrement dans l’Essonne. La commune d’Évry-Courcouronnes rappelle son engagement sans faille contre la violence et les rixes. Depuis 2023, elle s’est ainsi engagée dans une stratégie partagée et coordonnée avec le Forum Français pour la Sécurité Urbaine (FFSU), qui associe élus, professionnels et habitants de manière à lutter plus efficacement contre ce phénomène et proposer des solutions innovantes.

Le diagnostic, première phase de cette mobilisation, a été présenté aux habitantes et habitants, le 25 avril 2023, à l’Hôtel de Ville. Il doit déboucher sur un Plan d’action. La Ville vient, par ailleurs, de lancer une campagne de sensibilisation sur ce sujet à travers une affiche explicite diffusée partout sur le territoire :

Evry-Courcouronnes, Tous Unis contre les rixes
À la fin, tout le monde est perdant, tous unis contre les rixes

Catégorie : Sécurité

Sous la houlette du Maire, Stéphane Beaudet et du conseil municipal, la Villea placé l’égalité femmes/hommes, mais aussi la lutte contre les violences faites aux femmes en tête des priorités de sa gouvernance. À côté des moments forts de mobilisation que sont la Journée internationale des droits des femmes (8 mars) et la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes (25 novembre), de nombreux dispositifs sont instaurés tout au long de l’année sur le territoire pour venir en aide aux femmes victimes.

 

Accompagnement

Plusieurs structures offrent ainsi des permanences, la possibilité d’accueils physiques en cas d’urgence ou des accueils téléphoniques. Il s’agit du Point d’Accès au Droit (PAD) et du Service d’Aide aux Victimes de la Ville, du Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF91) ainsi que l’association Femmes Solidarité 91. Ces dispositifs s’ajoutent aux appels d’urgence tels le 39 19 (ligne d’écoute nationale), le 17 (Police nationale) ou encore le 15 (Samu). Pour sa part, le Centre Hospitalier Sud Francilien (CHSF) propose une unité médico-judiciaire chargée de faciliter le lien entre les contextes violents et les procédures judiciaires pouvant y être rattachées. Cet accompagnement est proposé quelle que soit la situation de la personne, sa situation administrative, l’ancienneté ou la gravité des faits commis.

 

Sensibilisation des agents

La Ville propose également des outils à destination des acteurs locaux et des agents administratifs en contact avec le public afin de les sensibiliser. Une « fiche-réflexe » sur les violences dans le couple leur a notamment été remise. Elle aide à repérer rapidement les situations d’urgence ou d’orienter les victimes vers les structures spécialisées susceptibles de les accompagner. Simple et accessible, cette fiche se veut être une aide aux premiers réflexes à adopter pour des professionnels non spécialisés (agent de centre social, médiateur dans une association etc.)

 

Mise à disposition de logements

Des solutions d’hébergement d’urgence sont, par ailleurs, proposées par la Ville à l’association Femmes Solidarité 91 avec la mise à disposition de 2 logements pour les femmes victimes de violence et leurs enfants. Un 1er logement a déjà été livré en 2022, un second le sera en 2023.

 

Subventions aux associations

Le soutien de la Ville passe, enfin, par le renouvellement de subventions accordées aux associations dans le cadre de l’appel à projet 2022 « Lutte contre les violences faites aux femmes ». Depuis 2018, quatre d’entre elles particulièrement impliquées dans cette cause – le CIDFF91, l’Ufolep, Génération femmes et Femmes Inter-Association – Inter Service Migrants (FIA-SIM) – bénéficient d’un soutien constant.

 

Le nombre de féminicides a augmenté de 20% en France en 2021 par rapport à l’année précédente : 122 femmes ont été tuées sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint, contre 102 en 2020, selon un bilan du ministère de l’Intérieur. Début octobre, ce chiffre glaçant s’établissait à 101 homicides.

 

Contacts utiles
PAD et Service d’Aide aux Victimes : 01 60 91 07 88, Mairie annexe du Canal, 10 rue du Marquis de Raies
CIDFF91 : 01 60 78 46 30 ou contact@cidff91.org, 17 cours Blaise Pascal
Femmes Solidarité 91 : 01 70 58 93 30, 10 quai de la Borde, bâtiment A2, 2ème étage, 91130 Ris-Orangis